ECRISA – L’ECRI/ture, ses Supports, ses Archives

Jeudi 1 janvier 2015

Le projet ECRISAL’ECRI/ture, ses Supports, ses Archives : une plateforme pour l’analyse et la gestion de l’écrit/ure et des archives – se propose d’étudier l’écrit et ses supports dans toutes leurs formes par le biais d’une collaboration étroite entre la MSH  Val de Loire et certains laboratoires SHS des Universités d’Orléans et de Tours. Une douzaine d’équipes mènent des recherches sur l’écrit/ture en tant que produit intellectuel original – et donc en tant qu’instrument fonctionnel à la communication courante ou comme dispositif artistique et littéraire –, mais aussi comme « produit dérivé » de toute autre action humaine.

L’écriture permet en effet de décrire, d’analyser et de systématiser les actions ou les objets les plus divers ; elle peut transcrire l’oralité, la musique, les images, mais également répertorier toute sorte d’objet patrimonial, des coutumes sociales et des normes juridiques. Une fois organisés en archives, les écrits patrimoniaux (archéologiques ou contemporains, mais aussi linguistiques, bibliographiques, biographiques, etc.) et les écritures éphémères ou dématérialisées posent des problèmes d’indexation, de gestion et d’exploitation que nous comptons résoudre grâce à la mise en place d’une plateforme numérique et d’une série de services destinés aux chercheurs des équipes concernées.

Trois domaines d'étude :

  • - Les supports de l'écriture
  • - L'écrit comme "produit dérivé" ou "secondaire"
  • - Archives de l'écrit et collections patrimoniales du Val de Loire à l'Europe

 

ECRISA est financé par l’appel à projets d’Initiative académique 2015 de la Région Centre-Val de Loire.