La MSH Ange-Guépin a été créée en 1993 sous la forme juridique d’un Groupement d’intérêt public (GIP) avec pour objectif de développer et soutenir la recherche interdisciplinaire autour de projets variés mais toujours en suivant le même fil conducteur « Le lien social ». En 2012, elle devient Unité Mixte de Service et de Recherche (USR) CNRS/université de Nantes/université d’Angers/université du Mans.

Depuis fin 2008, la MSH occupe des bâtiments modernes en bord de Loire, partagés en partie avec l’Institut d’études avancées de Nantes. Ces nouveaux locaux, de part leur architecture et leur positionnement proche du centre-ville ainsi que l’assise régionale développée dès 2012 avec un site à Angers et un site au Mans dans un futur proche, ont permis une meilleure visibilité de la MSH et un développement de ses activités.

Son activité de recherche est structurée en 4 axes thématiques :

  • Nature, Espaces et Société
  • Le dialogue des savoirs : Santé, sciences, connaissance et sociétés
  • Sociétés inclusives en question
  • Transmission, Innovation, Culture(s)

 

La MSH apporte un soutien aux projets habilités par son Conseil scientifique par le biais d’un ensemble de services : hébergement de chercheurs et d’équipes de recherche, gestion financière, organisation de manifestations scientifiques, actions de communication sur les projets aide à la publication et aux travaux de PAO, accompagnement numérique et formations. La MSH dispose également d’une expertise dans l’aide au montage de projets pluridisciplinaires. Enrichie d’une bibliothèque – la bibliothèque Julien-Gracq – mutualisée avec l’Institut d’Etudes Avancées de Nantes, la MSH accompagne les chercheurs au plus près de leurs besoins en termes de recherche documentaire.

Dans le cadre de la mise en œuvre de son pôle Numérique, la MSH a développé une plate-forme en humanités numériques en lien direct avec les deux TGIR : HUMANUM  et PROGEDO.

Humanum Loire a été conçue pour répondre aux besoins des chercheurs en matière de numérisation de sources primaires, d’archivage des données et de valorisation de la production scientifique et des fonds documentaires en Sciences Humaines et Sociales. Le volet Humanum de la plate-forme dispose des équipements nécessaires à la captation des ressources textuelles et iconographiques et a pour mission de constituer des bases de données thématiques normalisées, interopérables, pérennes et accessibles en relation directe avec les corpus et les grandes infrastructures numériques de recherche de niveau national et européen. Forte de ses thématiques sur la question du lien social et de la constitution de fonds de recherche uniques en leur genre, la MSH Ange-Guépin entend ainsi participer activement à la mise en œuvre et au développement du web de données (linked data).

Depuis 2015, la MSH fait partie des 6 plates-formes universitaires de données (PUD) PROGEDO du territoire français. Dans ce contexte, les missions principales de Progedo Loire sont l’information sur les données et la facilitation des accès à ces données, l’analyse statistique avec une aide et un accompagnement dans le travail statistique, et la formation liée l’utilisation des données de la recherche.

La MSH est également en charge de la gestion du dispositif du Contrat de plan Etat-Région (CPER) DI2L2S « Développement et internationalisation des lettres, langues, sciences humaines et sociale en Pays de la Loire » - 2015-2020. La mise en œuvre de la procédure de sélection des actions à financer est assurée par le directeur de la MSH et  trois délégués des universités d'Angers, du Mans et de Nantes avec l’aide des ingénieurs projet dédiés.

La MSH est aussi un lieu d’accueil pour les doctorants. Elle héberge une trentaine de doctorants en sciences humaines et sociales inscrits dans les Ecoles doctorales régionales. Dans un environnement de travail privilégié, ils disposent de bureaux accessibles 24h/24, 7j/7. Cet accueil leur permet de confronter leur recherche à un regard interdisciplinaire.

La MSH à l’international

Depuis sa création, la MSH Ange-Guépin est tournée vers l’international. Après quelques programmes collaboratifs, la MSH a hébergé et porté le Programme d’études avancées (futur IEA de Nantes) et a été coordonnatrice du réseau d’excellence RECWOWE (Reconciling Work and Welfare in Europe -6ème PCRD, 2006-2011).

Depuis 2010, 1 projet collaboratif et 3 projets ERC se sont développés avec le soutien de la MSH :

  • FLOWS : L’emploi des femmes et le marché du travail dans les régions en Europe (projet collaboratif),
  • RELMIN : Le statut légal des minorités religieuses dans l’espace euro-méditérranéen (Ve-XVe siècles),
  • LASCAUX : Le nouveau droit agroalimentaire européen à la lumière des enjeux de la sécurité alimentaire, du développement durable et du commerce international,
  • HUMAN SEA : Rendre la Mer Humaine.

 

La MSH poursuit sa politique internationale via le programme « Les sciences de l’homme en Afrique » initié par la MSH dès sa création, notamment en accueillant, chaque année, des doctorants étrangers, pour un séjour de trois mois, grâce aux bourses entrantes Hampaté Ba financées par Nantes Métropole. L’objectif de ces bourses est d’accueillir de jeunes chercheurs africains ayant engagé des travaux originaux et de qualité nécessitant un séjour dans un centre de recherche associé à la MSH Ange Guépin. Outre leur accueil, la MSH s’attache également à faciliter leur intégration dans le tissu de la recherche régionale en les mettant en contact avec des chercheurs reconnus en lien direct avec leur domaine de recherche.

Direction

  • Arnauld Leclerc, professeur en science politique, université de Nantes

Directions adjointes

  • Raul Caplan, professeur de littérature, université d’Angers
  • Brigitte Ouvry-Vial, professeur de littérature, université du Maine
  • 5 Allée Jacques Berque
    44000 Nantes
    France
  • 40 rue de rennes
    49035 Angers
    France
  • Avenue Olivier Messiaen
    72085 Le Mans
    France