Le Réseau

Médaille de cristal du CNRS à Mylène Pardoen, MSH Lyon Saint-Etienne

Lundi 25 mai 2020

Mylène Pardoen, ingénieure de recherche en analyse de sources historiques et culturelles à la MSH Lyon-St.Etienne, est lauréate de la médaille de cristal du CNRS 2020 pour ses travaux en archéologie du paysage sonore, discipline qu'elle a elle-même créée.

Experte scientifique pour la restauration de Notre-Dame, docteure en musicologie, Mylène Pardoen se spécialise dans l’étude et la restitution de paysages et d’ambiances sonores historiques. Actuellement, elle travaille, entre autres, sur le projet Bretez (restitution en 5 D et réalité augmentée de Paris au XVIIIe siècle), le projet SoundCITYve (restitution sonore de Lyon entre le XVIIIe et la fin du XIXe siècle financé par le LabEx IMU de Lyon), le projet SYMTESENS (un projet interdisciplinaire SHS/STIC qui mêle patrimoine et IA).

Mylène Pardoen coordonne le projet NOMADHISS1, qui fédère quatre projets en archeologie sonore. Son travail, maintes fois récompensé (Innovatives 2015, 2017 et 2019), est également présent à l’international (projet Châtelet avec la Société des Arts Technologiques (SAT) Montréal où elle expérimente les technologies immersives englobantes spatialisées et interactives – projection et diffusion sur "fulldome").

Ses fresques sonores résonnent aussi à la Crypte archéologique de Notre-Dame à Paris. Vous pourrez également les apprécier lors de la visite de l’exposition temporaire " La Police des Lumières"  qui reprendra en septembre aux Archives Nationales de Paris.

Pour avoir un aperçu de l'immersion sonore possible graçe aux travaux de Marie-Hélène Pardoen cliquez ici

Les travaux de Mylène Pardoen sont un exemple de développement de solutions innovantes en sciences humaines et sociales au sein d'une MSH.